Anes

Anes

Plus rustique que le cheval, l’âne se satisfait d’une végétation pauvre. Il apprécie les espaces où les végétaux sont variés. Il va « herboriser » et choisir sa nourriture au fil de ses besoins. Il consomme de l’herbacée comme du ligneux.

L’âne en éco-pâturage est utile pour :

– débroussailler

– entretenir des zones enherbées

– servir de protecteur à des moutons

Selon le milieu, on compte de 2 à 4 ânes par hectare.

Les ânes sont des herbivores. Et mangent donc de l’herbe… Mais pas que !!! Leur capacité à herboriser leur permet de choisir différents types de végétaux (y compris ligneux=arbustes/écorce d’arbre (à protéger si besoin !) pour équilibrer leurs apports nutritifs et ainsi rester en bonne santé et répondre à certains maux.

Un beau pré « à vache » ou « à cheval » sera donc déconseillé si l’herbe y est trop belle (trop riche en fait) et s’il n’y a pas quelque broussailles pour équilibrer ses repas. L’âne est rustique mais une alimentation inadaptée peut lui être fatale !