Le projet de Lauterbourg

Prestations d'éco-pâturage pour l'Entretien
des Espaces Portuaires de Lauterbourg

Les éco-pattes ont remporté, début 2021, un marché public de 4 ans, lancé par le Port Autonome de Strasbourg (PAS),  pour l’entretien par éco-pâturage d’environ 21 ha, à Lauterbourg. 

les enjeux du projet

Le Port Autonome de Strasbourg a aménagé une ZAC à Lauterbourg. 

L’arrêté d’autorisation du 01 octobre 2008 a défini des mesures compensatoires à mettre en œuvre dans le cadre de ce projet. 

L’une de ces mesures est le retour en prairie extensive de type riedienne, à la place des labours actuels : conservation des pré-vergers, plantation de haie et d’arbres fruitiers…

Afin de lutter contre les plantes invasives et maintenir en bon état de conservation ces espaces, le PAS a souhaité mener une gestion pastorale d’entretien des milieux ouverts de manière écologique, et a ainsi fait le choix de de l’éco-pâturage.

 

Les objectifs

Lutte contre les plantes invasives : le site est fortement envahi par le Solidage glabre, à un degré moindre par des asters américains et comporte plusieurs stations de  Balsamine géante. 

Protection de la biodiversité : quelques plantes protégées et remarquables sont présentes sur les terrains, situé en bordure d’un site Natura 2000. De nombreuses espèces animales  protégées et remarquables sont observables, nécessitant un protection et surtout une réhabilitation des habitats naturels qu’elles fréquentent. 

 
La démarche

Dans un premier temps, une vingtaine de moutons Heidschnuke seront installés, en pâturage tournant, sur la digue entre le Rhin et la darse. 
Des clôtures fixes seront installées sur le reste du périmètre afin de pouvoir accueillir un pâturage mixte bovin/équin, permettant une lutte contre les invasives. 
A l’automne 2021, 4 vaches Galloway ceinturées seront installées pour un pâturage tournant des prairies existantes, en même temps que les terres cultivées jusque maintenant seront ensemencées par de la fleur de foin, afin de permettre, au printemps 2023, le pâturage complet du site par 10 vaches Galloway ceinturés et 5 chevaux de Camargue. 
 
Un suivi régulier de la reconquête de la strate herbacée sera mené afin d’adapter le pacage. 

Les premiers moutons sont arrivés sur la digue…