Mouton de Soay

Moutons de Soay

Le Soay est une race primitive de moutons, qui a su préserver ses caractéristiques ancestrales. Le Soay est très proche du mouton « primaire », c’est à dire celui qui côtoyait l’humain il y a 2000 à 3000 années.

Des moutons furent certainement déposés par des tribus nordiques, sur des îles volcaniques à l’ouest de l’Écosse actuelle : la petite île éponyme de Soay notamment (So-ay, ou Sauda-ey, signifiant simplement « île aux moutons » en vieux norrois).

Incapables de quitter cette île d’à peine 1 km², les moutons y sont restés depuis, avec une interaction humaine marginale voir inexistante, sans prédateurs, et la sélection naturelle œuvrant à rendre chaque génération plus résistante aux aléas climatiques, aux températures extrêmes et à une végétation peu abondante.

Cette pression évolutive a permis de préserver les traits « sauvages » associés à la survie dans un environnement agressif, et favoriser les individus les plus résistants à l’adversité et les plus aptes à se régénérer rapidement.

Ce n’est que récemment, puisque dans les années 1950, que les moutons de Soay ont été réintroduits sur le continent. 

Le mouton de Soay est un ovin de petite taille: approximativement 45 cm au garrot pour les brebis, et de 50 à 55 cm pour les béliers. Le Soay prends du poids pendant les 4 à 5 premières années de sa vie pour atteindre en moyenne 35 kg pour les béliers et 25 kg pour les brebis.

Les pattes et les onglons sont fins.

La queue du Soay est courte.

La toison est courte, en général de couleur marron, mais pouvant aller de brun clair jusqu’à presque noir, très proche de celle du mouflon. Le bas-ventre, l’intérieur des cuisses, l’intérieur des oreilles, le contour des yeux et le miroir de l’arrière-train sont très clairs et bien marqués. Le dessous du menton est généralement blanc et la tête présente un marquage clair avec du fauve le long du museau. Mue complète, à minima chez les béliers et les brebis jamais saillie. Les béliers ont des jarres qui forment une sorte de crinière (ou « barbe »).

Les deux sexes portent des cornes.

Origine géographique : Ile de Soay (Ecosse)

Habitat : Landes, friches

Nourriture : plantes herbacées, ligneuses (ronces, lierres, jeunes pousses d’arbres…) et feuilles

Poids : Mâle 35 kg, femelle 25 kg

Période de gestation : 5 mois

Nombre de jeunes : 1 jeune

Espérance de vie : 15 ans